La vraie vie des confiné‧es

Playlist

Santé mentale

Ta santé mentale

* Essaye de garder le contact avec tes potes. Dis leur ce que tu fais, comment tu vis le confinement.
Reste connecté‧e !

* Pense à t’aérer, ne reste pas enfermé‧e.

* Prends soin de toi, n’oublie pas les petites choses qui te font du bien.

Ouvrir

Sexualité

Ta santé sexuelle

C’est ok d’avoir une sexualité pendant le confinement.

* Pense à te protéger toi et ton‧ta‧tes partenaire‧s des IST et du VIH.

* Essaie d’avoir un‧e partenaire exclusif‧ve en qui tu as confiance et que tu peux voir facilement, c’est un bon moyen pour réduire les risques liés au COVID-19.

* Si tu as des rapports sexuels hors relation régulière pendant le confinement, envisage une quarantaine de dix jours entre chaque rencontre. 
Si cela n’est vraiment pas possible pour toi, essaye de limiter les contacts et de prendre soin de respecter les gestes barrières.

* N’hésite pas à parler de tes besoins, de tes limites et de tes stress avec ta‧tes relation‧s et de la manière dont elle‧s les gère‧nt.

* Veille à garder les noms, numéros de téléphone et dates de contact pour pouvoir s’informer en cas de contact avec le COVID-19.

* Si toi ou un‧e de tes partenaires sexuel‧les avec qui tu as eu des rapports récemment développez des symptômes du COVID-19 ou êtes testé‧e‧s positif‧ves, informez-en vos partenaires respectif‧ves.
Faites vous tester quand c’est possible et mettez-vous en quarantaine le temps nécessaire.

* Tu peux demander à ton‧ta partenaire combien de personnes il‧elle a rencontrées récemment et comment il‧elle gère la situation.

* Vous pouvez prévoir à l’avance comment vous allez interagir lorsque vous vous verrez. Cela pourra vous aider à réduire les risques de transmission du Covid-19 et à passer un moment agréable lorsque vous vous verrez.

* Le sexe tout‧e seul‧e et/ou les nudes pour du sexe à distance peuvent être un bon compromis pour éviter les risques de transmission du COVID-19, à condition d’être respecteux‧se de la confiance que ton‧ta ou tes partenaires t’accorde‧nt et de conserver leur caractère confidentiel.

Ouvrir

Drogues et alcool

Ta consommation d’alcool et de produits psychotropes

* Essaie de toujours consommer par petite(s) quantité(s), surtout si tu es seul‧e.

* Il peut être difficile de sortir d’une consommation régulière, surtout quand la vie est un peu la même tous les jours. Veille à trouver d’autres sources de plaisir.

* La crainte de manquer de produits peut pousser à faire des stocks inutilement, reste attentif‧ve à ta consommation et à tes limites au moment de ton achat aussi.

* Fractionner tes prises à l’avance peut t’aider à respecter les quantités que tu souhaites, et à mieux gérer ta consommation sur le moment.

* Pense à faire tester tes drogues pour éviter les mauvaises surprises.
A Bruxelles, il est possible de faire analyser tes produits à Modus Fiesta le vendredi soir.

* Si tu veux réduire les risques de contamination liés au coronavirus, évite de faire tourner ton joint / ta bouteille / ton roule-ta-paille.

Quel que soit le contexte (même une soirée non autorisée), n’hésite pas à appeler le 112, en cas d’accident, la vie de la personne peut en dépendre.

* Pense à évaluer régulièrement ta consommation.

* Tu peux demander de l’aide si tu ne gères plus ta consommation. Si tu as des questions, tu peux contacter Modus Fiesta ou Infor-Drogues.

Ouvrir

Prévention covid

Ta gestion des risques et la responsabilisation partagées (famille, amis, etc.)

* Envisage une quarantaine de dix jours si tu as prévu de voir des personnes plus fragiles face au COVID-19.

* N’hésite pas à parler des risques et des modes de prévention du COVID-19 avec ton entourage.

* Décidez ensemble de la façon dont vous allez vous comporter quand vous vous verrez. Cela permet de réduire les risques et le possible malaise lié à la situation.

* Pense à respecter autant que tu peux les gestes barrières.

* Si tu t’es retrouvé‧e à un événement avec plusieurs personnes, envisage de te mettre en quarantaine ou, si ce n’est pas possible, de réduire tes contacts.

Pense à te faire dépister si tu as été en contact avec une personne qui a été testée positive ou qui présente des symptômes liés au coronavirus.

Ouvrir

Ta santé mentale

* Essaye de garder le contact avec tes potes. Dis leur ce que tu fais, comment tu vis le confinement.
Reste connecté‧e !

* Pense à t’aérer, ne reste pas enfermé‧e.

* Prends soin de toi, n’oublie pas les petites choses qui te font du bien.

Ta santé sexuelle

C’est ok d’avoir une sexualité pendant le confinement.

* Pense à te protéger toi et ton‧ta‧tes partenaire‧s des IST et du VIH.

* Essaie d’avoir un‧e partenaire exclusif‧ve en qui tu as confiance et que tu peux voir facilement, c’est un bon moyen pour réduire les risques liés au COVID-19.

* Si tu as des rapports sexuels hors relation régulière pendant le confinement, envisage une quarantaine de dix jours entre chaque rencontre. 
Si cela n’est vraiment pas possible pour toi, essaye de limiter les contacts et de prendre soin de respecter les gestes barrières.

* N’hésite pas à parler de tes besoins, de tes limites et de tes stress avec ta‧tes relation‧s et de la manière dont elle‧s les gère‧nt.

* Veille à garder les noms, numéros de téléphone et dates de contact pour pouvoir s’informer en cas de contact avec le COVID-19.

* Si toi ou un‧e de tes partenaires sexuel‧les avec qui tu as eu des rapports récemment développez des symptômes du COVID-19 ou êtes testé‧e‧s positif‧ves, informez-en vos partenaires respectif‧ves.
Faites vous tester quand c’est possible et mettez-vous en quarantaine le temps nécessaire.

* Tu peux demander à ton‧ta partenaire combien de personnes il‧elle a rencontrées récemment et comment il‧elle gère la situation.

* Vous pouvez prévoir à l’avance comment vous allez interagir lorsque vous vous verrez. Cela pourra vous aider à réduire les risques de transmission du Covid-19 et à passer un moment agréable lorsque vous vous verrez.

* Le sexe tout‧e seul‧e et/ou les nudes pour du sexe à distance peuvent être un bon compromis pour éviter les risques de transmission du COVID-19, à condition d’être respecteux‧se de la confiance que ton‧ta ou tes partenaires t’accorde‧nt et de conserver leur caractère confidentiel.

Ta consommation d’alcool et de produits psychotropes

* Essaie de toujours consommer par petite(s) quantité(s), surtout si tu es seul‧e.

* Il peut être difficile de sortir d’une consommation régulière, surtout quand la vie est un peu la même tous les jours. Veille à trouver d’autres sources de plaisir.

* La crainte de manquer de produits peut pousser à faire des stocks inutilement, reste attentif‧ve à ta consommation et à tes limites au moment de ton achat aussi.

* Fractionner tes prises à l’avance peut t’aider à respecter les quantités que tu souhaites, et à mieux gérer ta consommation sur le moment.

* Pense à faire tester tes drogues pour éviter les mauvaises surprises.
A Bruxelles, il est possible de faire analyser tes produits à Modus Fiesta le vendredi soir.

* Si tu veux réduire les risques de contamination liés au coronavirus, évite de faire tourner ton joint / ta bouteille / ton roule-ta-paille.

Quel que soit le contexte (même une soirée non autorisée), n’hésite pas à appeler le 112, en cas d’accident, la vie de la personne peut en dépendre.

* Pense à évaluer régulièrement ta consommation.

* Tu peux demander de l’aide si tu ne gères plus ta consommation. Si tu as des questions, tu peux contacter Modus Fiesta ou Infor-Drogues.

Ta gestion des risques et la responsabilisation partagées (famille, amis, etc.)

* Envisage une quarantaine de dix jours si tu as prévu de voir des personnes plus fragiles face au COVID-19.

* N’hésite pas à parler des risques et des modes de prévention du COVID-19 avec ton entourage.

* Décidez ensemble de la façon dont vous allez vous comporter quand vous vous verrez. Cela permet de réduire les risques et le possible malaise lié à la situation.

* Pense à respecter autant que tu peux les gestes barrières.

* Si tu t’es retrouvé‧e à un événement avec plusieurs personnes, envisage de te mettre en quarantaine ou, si ce n’est pas possible, de réduire tes contacts.

Pense à te faire dépister si tu as été en contact avec une personne qui a été testée positive ou qui présente des symptômes liés au coronavirus.

Besoin de parler ?

Tu peux demander de l’aide, c’est ok.

Tu n’es pas seul·e.

·  Tu cherche un‧e psy ? Tu peux en trouver un.e en planning familial, rdv sur loveattitude.be

· Tu es trans*, non-binaire et/ou intersexe ?
Envoie un mail à support@genrespluriels.be;

· Tu cherches un‧e thérapeute gay-friendly ? Envoie un mail à ttbm@exaequo.be;

· Tu vis avec le VIH ? Tu peux appeler : 04 84735081

· Centre de prise en charge des violences sexuelles, prends rdv : 02 535 45 42

· SOS Viol : 0800 98 100

· SOS Violences conjugales : 02 646 60 73

· SOS Enfant : 02 542 12 11

· SOS inceste : 02 644 60 73

· Prévention Suicide : 0800 32 123

· Tu es une femme migrante, tu es confrontée à des violences, rdv sur we-access.eu